Youth Participation in Local Community’s Development a été un projet SVE (Service Volontaire Européen) de 12 mois à Palerme. Palerme est une ville avec une forte présence de communautés d’immigrés, dont diverses zones se retrouvent en état d’abandon et de dégradation. Nous avons décidé de traiter ces deux thématiques en les intégrant, c’est pourquoi le projet s’est donné pour objectif de stimuler et favoriser l’inclusion sociale et la participation active des jeunes au sein de la communauté, ainsi que de promouvoir les valeurs liés au concept de Citoyenneté Européenne.

Le projet a prévu l’engagement d’une volontaire Espagnole de 30 ans, Mar, dans les domaines d’activité de l’association CSF (Coopération Sans Frontières), d’avril 2016 jusqu’en mars 2017. Les activités principales ont été liées, d’un côté, à l’acquisition de compétences pour la communication et la promotion d’activités et campagnes sociales sur la revalorisation des espaces publics, entraînant donc de même des activités bénévoles de nettoyage et restauration du décor urbain. De l’autre, elles ont consisté en soutenir l’équipe de CSF lors de leurs ateliers sur la citoyenneté européenne, de ceux liés au recyclage créatif et dans leur travail lié aux bureaux d’information pour jeunes. Finalement, Mar a soutenu l’équipe de CSF avec les stratégies de networking pour la création d’un Magazine Euro-Méditerranéen.

Toutes les activités du projet ont été menées à travers des méthodes d’éducation non-formelle, basées sur la participation active. Les approches utilisées ont été :

  • Experimental learning
  • Cooperative learning
  • Peer learning
  • Outdoor activities

Youth Participation in Local Community’s Development a cherché à avoir un impact réel sur tous les acteurs impliqués (participants, organisations associées et bénéficiaires ciblés). Nous pensons que Nous pensons que les activités du projet ont permis l’accroissement d’une prise de conscience sur des concepts comme la citoyenneté européenne et la participation active, et ont contribué à l’amélioration de l’inclusion sociale de catégories de population désavantagées. Et ce par l’institution de bonnes pratiques de partage au niveau local, régional, national et européen.